La plupart sont au courant que la FAFA a publié cet été un livre intitulé ‘Guide historique routier des établissements acadiens aux trois rivières et au Beaubassin Nord’. Ce Guide bilingue décrit la fondation de 52 établissements acadiens sur les berges des rivières Petitcodiac, Memramcook et Chipoudie ainsi que dans la région du Tintamarre et du fort Beauséjour. On y présente les familles qui on fondé et qui ont habité ces établissements ainsi que les naissances, mariages et décès.

Le Guide a été publié en juillet afin de permettre la vente lors des rencontres de familles dans le cadre du Congrès Mondial Acadien 2019. Suite à la vente du Guide aux rencontres, il nous reste un nombre de copies que nous voulons offrir pour vente aux particuliers et organisations intéressés.

Il a été suggéré que ce Guide serait un beau cadeau à offrir aux amis et à la parenté pour Noël. Son prix n’est que de $20, donc très abordable.

En plus de décrire l’histoire de ces 52 établissements, on indique les coordonnées géographiques permettant de se rendre tout près. Aussi, on y retrouve le recensement de 1752 ainsi que des images et coordonnées de plusieurs monuments dans la région.

Pour obtenir des copies, veuillez communiquer avec une des personnes suivantes :

Région de Grande Digue, Cocagne, Bouctouche :

            Arthur Gauvin 345-0074

Région de Dieppe, Memramcook

            Jean Gaudet  854-8409,  Paul Savoie  384-0665

Région de Moncton

            Paul Belliveau  384-0714

Région de Shediac, Cap-Pelé

            Donald Boudreau  532-8019

Échanges étudiants

Le programme 

Il y aura des échanges étudiant entre une classe d’immersion française et des élèves d’une école francophone sous le thème du monument de Chipoudie

Période 

Le programme sera livré durant l’année scolaire 2018-2019 se terminant au dévoilement du monument le 16 août 2019.

Les préparatifs auront lieu durant l’année scolaire 2017-2018.

Les écoles préférées et le niveau des élèves :

Les premiers choix sont l’École Riverside-Albert et celle de Memramcook. Les niveaux souhaités sont les quatrième et cinquième année. Ces deux écoles sont idéales surtout à cause de leur proximité une l’autre et que ce sont deux écoles de milieux ruraux.

Les objectifs pédagogiques 

* Permettre une meilleure connaissance de l’histoire du littoral de la Baie de Shepody du début du 18iéme siècle.
* Fournir la chance d’échanger avec leurs homologues et s’engager dans un dialogue de sorte qu’ils puissent apprendre et apprécier une autre culture. 
* Une chance de constater l’importance d’être bilingue. 
* Une chance de visiter leurs homologues dans leur propre milieu de sorte à acquérir une meilleure appréciation de ce qu’ils ont en commun.
* Avoir la chance d’enrichir leur cours en sciences sociales.
* Avoir la chance d’enrichir leur langue seconde.
* Avoir la chance de reconnaître qu’il soit utile d’entendre différents points de vue.
* Apprécier ce à quoi consiste le compromis lors d’un débat controversé.


Student exchange program
 

The Program :

A student exchange program will take place between one French immersion class and a francophone class as part of the activities surrounding the unveiling of the Chipoudie monument in Riverside-Albert. 

Time frame:

 Program will be delivered during the school year 2018-2019 ending with the unveiling of the monument on August 16, 2019.

Preliminary plans should be carried out during the present school year.

Preferred schools and levels:

 The Riverside-Albert school and the Memramcook school. The preferred levels are grades 4 or 5 or a combination of the two. These two schools would be most suitable because of their location near the monument, their close proximity to each other and the rural nature of the communities. 

Curriculum outcomes:

At the end of the program, the students will:

* Have a better knowledge of the early 18th-century history of the communities along the Shipody Bay.
* Have been provided an opportunity to exchange with their counterparts and engage in a useful dialogue so that they acquire an appreciate and understand of a culture other than their own.
* An opportunity to reflect on the advantages of a bilingual education.
* An opportunity to visit their counterparts in their own communities so that they will acquire a better appreciation of what they have in common.
* Have an opportunity to enrich their prescribed social science course of study.
* Have an opportunity to enrich their second language program.
* To acquire an experience in appreciating that it is useful to hear different points of view.
* An experience in understanding the meaning of compromising when it comes to debating an issue. 

Curriculum:

* Participating teachers will develop the curriculum activities consistent with the desired outcome as described above.
* The teachers will attempt to coordinate their teaching activities in areas where it is deemed desirable. 

Wilfred Savoie,  Hélène Dupuis April 11, 2018
Mandat du comité conjoint pour les cérémonies du dévoilement

Comité

* Sera  coprésidé par le maire de Riverside-Albert et le président du groupe de travail pour le monument de Chipoudie.
* Les coprésidents nommeront  leurs membres respectifs. 
* Un ou une secrétaire sera nommé par le comité.
* Il y aura un maximum de 4 membres de chacune des parties.
*  Il y aura au moins 2 membres du groupe de travail. 
* Les coprésidents détermineront l’endroit des réunions.
* Le comité sera en fonction à une date déterminée par les coprésidents.

Mandat : Le comité organisera et dirigera les activités entourant les préparatifs, dévoilement, ainsi que tout ce qui a trait aux divertissements de l’après-cérémonie. 

En particulier, le comité déterminera

* Son budget de fonctionnement
* Le programme officiel pour le dévoilement du monument
* La liste des invités spéciaux
* Le ou les orateurs invités
* Le  ou la maître de cérémonie
* La nomination d’un agent protocolaire comme conseiller en matière de protocole
* Le programme de divertissement d’après le dévoilement
* Un programme de publicité en vue du dévoilement
* Toutes autres activités qui pourraient contribuer à sensibiliser la population à participer aux activités du dévoilement, ie échanges entre étudiants, visites organisées, etc.
* Les sous-comités de bénévoles pour lui aider dans ses tâches

Membres du Comité :
Jim Campbell
Wilfred Savoie
Dawne McLean
Hélène Dupuis
Yvon Comeau
Annick Robichaud Butland
Paul Savoie
Anne-Marie LeBlanc
Michelle Harvey-Larsen
Kathy Weir.

Mandate of the Joint-committee for the official unveiling

1. The committee

* The mayor Jim Campbell and Wilfred Savoie will be ex-officio members and will jointly chair the committee
* The C0-chairs will appoint their respective members
* A secretary will be appointed by the committee.

There will be a maximum of 4 members for each party.

There will be at least two members from the working group

The co-chairs will determine the location for the meetings

* Will be in place at a date determined by the co-chairmen.

2. Mandate:

The committee will organize and direct the activities concerning the preparations, unveiling as well as the social part after the unveiling. 

Specifically, the committee will determine:

* It's operating budget
* Determine the official program.
* Determine the list of the official guests.
* Determine the list of speakers.
* Determine the master of ceremonies.
* Appoint a protocol officer who will advise on all matters having to do with protocol.
* A publicity program for the unveiling
* All other activities that may somehow contribute to encourage the general public to participate at the unveiling, student exchange program, guided tours, etc.
* Subcommittees of volunteers to help with the task. 

Membres of the committee : 
Jim Campbell 
Wilfred Savoie 
Dawne McLean 
Hélène Dupuis 
Yvon Comeau 
Annick Robichaud Butland 
Paul Savoie 
Anne-Marie LeBlanc 
Michelle Harvey-Larsen 
Kathy Weir.
 
English version below

Monument de Chipoudie pour honorer la présence des familles acadiennes à Riverside-Albert dans le comté d’Albert

En 2015, mon frère Paul et moi décidons d’aller à la découverte des anciens établissements acadiens le long du littoral du sud-est du Nouveau-Brunswick dans une ancienne colonie appelée aujourd’hui Chipoudie qui entoure le village de Riverside-Albert. Bien que plusieurs personnes ignorent encore la présence des communautés acadiennes établies le long du littoral de la baie de Chipoudie dans le comté d’Albert, le recensement de 1755 confirme qu’on y retrouvait 77 familles acadiennes réparties entre 26 noms de famille pour un total de 425 habitants. Parmi les nombreuses familles qui y habitaient, nous avons agréablement appris la présence des familles Savoie et Thibodeau, nos ancêtres. Sur le coup, nous avons décidé de prendre les moyens pour faire connaître cette communauté qui nous semblait avoir été oubliée.

Aspirant d’abord à ériger un monument des Savoie, nous avons constaté l’ampleur de ce projet ambitieux, car il nous fallait non seulement trouver un terrain pour installer le monument, mais aussi nous en occuper une fois en place. Sans abandonner notre rêve initial de mieux faire connaitre cette ancienne région acadienne, nous avons eu la merveilleuse idée d’un monument pour commémorer toutes les familles acadiennes qui vivaient dans cette région entre 1700 et 1755. C’est dans ce contexte que j’ai fait appel au maire du village de Riverside-Albert qui a accueilli l’idée comme une recette favorable autant pour le village que pour notre projet. 

Dès lors, Paul et moi avons conçu un plan d’action et fait appel à un groupe de travail formé des personnes représentant les familles acadiennes pionnières de cette région afin de définir la vision et d’organiser une collecte de fonds visant l’achat du monument. Le comité se composait des personnes suivantes : Wilfred Savoie, Dolores Breau, Nicole Breault Marquis, Yvon Comeau, Ronald Martin, Paul Savoie, Ernest Thibodeau, Fernand Thibodeau. On y ajouta plus tard Roger Martin, Hélène Dupuis et Anne-Marie LeBlanc. La rencontre avec le conseil de village de Riverside-Albert a rapporté des fruits, car nous avons maintenant un terrain pour notre monument qui sera entretenu par le village. Un comité mixte de quelques membres du Village de Riverside-Albert et du groupe de travail a été formé pour organiser les préparatifs quant à la cérémonie du dévoilement du monument incluant les divertissements de l’après-cérémonie. 

La réalisation de ce projet est le fruit d’un travail collectif de gens représentant quelques-unes des familles pionnières entre autres Blanchard, Boudreau, Breau, Brossard, Brun, Comeau, Forest, Girouard, Gaudet, Léger, Martin, Saulnier, Savoie, Thibodeau, etc. Ce monument, dont le dévoilement est prévu le 16 aout 2019, permettra non seulement de sensibiliser la population à la présence des familles acadiennes établies le long du littoral de la baie de Chipoudie entre 1700 et 1755, mais aussi de commémorer Pierre Thibodeau, fondateur de cet établissement. En plus de permettre une meilleure appréciation de la richesse de l’histoire locale, ce monument contribuera à la mémoire collective pour les millions d’Acadiennes et Acadiens de la diaspora. 

Dans un communiqué de presse en date du 12 juin 2017, on lisait ce qui suit :

Un groupe de travail pour le Monument de Chipoudie se réjouit de la décision du Conseil du village de Riverside-Albert d’accueillir le monument. « Nous sommes heureux de recevoir le Monument de Chipoudie afin d’honorer les familles acadiennes qui s’étaient installées dans la région de Shepody. Elles ont travaillé fort à transformer les marais en terrain fertile en aménageant les digues, » exprime Jim Campbell, maire du village de Riverside-Albert. Le président du groupe de travail, Wilfred Savoie, précise : « Ce partenariat démontre que le monument aura sa place au plein cœur du village dans le Parc McClelan (Route 114) et reflétera les valeurs familiales du peuple acadien ». 

Avec un peu de bonne volonté de part et d’autre, je conviens que cette collaboration entre nos deux communautés linguistiques pourrait servir d’exemple à d’autres dans le but de développer des relations « gagnant-gagnant ». 

Un gros merci aux donateurs sans qui ce projet n’aurait jamais vu le jour.

Wilfred Savoie, président du groupe de travail  
À venir/to come