La FAFA a choisi de souligner ce jour avec une cérémonie annuelle pour commémorer la perte de vies des Acadiens et Acadiennes lors de la Déportation. Cette date a été choisie parce qu'elle représente la journée de la plus grande perte de vie acadienne pendant la Déportation (1755-1763). Ce jour-là, le Duke William a sombré avec 362 Acadiens à bord. C'était le pire de trois naufrages (plus de 850 noyés) survenus en cinq jours.

Ceci s'ajoute aux mille autres décès constatés pendant le transport des familles acadiennes à partir des îles Royale (Cap-Breton) et Saint-Jean (Prince-Édouard) vers l'Europe en 1758. Un autre point important à souligner c'est que la plupart de ceux-ci étaient des enfants car l'âge moyenne était d'environ 15 ans.

C’est Monsieur Stephen White, généalogiste du Centre d’études acadiennes de l’Université de Moncton, qui a eu l’idée en 2004  de souligner les pertes de vie des Acadiens et Acadiennes lors de la déportation.  Des événements commémoratifs ont lieu au Nouveau-Brunswick et sur l’Île du Prince Edouard. 

Jour du Souvenir 2004


Depuis 2013,  la FAFA a le plaisir d’avoir la participation des élèves de diverses écoles.  En voici quelques examples.

Jour du souvenir 2013 -- Grande-Digue

Jour du Souvenir 2017 - Cocagne